Les négociations sur la TTF ont bien progressé en Europe

le 14/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Des «progrès essentiels» ont été réalisés samedi concernant la taxe sur les transactions financières (TTF) lors d'une réunion à Luxembourg des ministres des Finances des 11 pays européens concernés, a estimé le ministre autrichien, Hans Jörg Schelling. Son homologue français Michel Sapin a précisé qu’un accord avait été trouvé sur «un certain nombre de principes», comme le fait de taxer le montant brut des transactions et de privilégier une assiette large en exemptant uniquement les dérivés de dette publique. Il s’est refusé à donner une estimation du montant que pourrait rapporter cette taxe. «Il manque encore du travail technique (...) bien sûr ce sera impossible d'avoir la TTF pour l'an prochain. J'espère que ce sera possible pour 2017», a de son côté déclaré le ministre espagnol Luis de Guindos. Les discussions sur la TTF avaient été mises en sourdine en raison des négociations intenses sur la crise grecque.

A lire aussi