Les négociations avec la Grèce s'approcheraient du dénouement

le 11/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Grèce et ses créanciers internationaux mettaient lundi la dernière touche à un projet d'accord sur un troisième plan d'aide, estimé à 86 milliards d'euros, dont Athènes a besoin pour maintenir ses finances publiques à flot et honorer une importante échéance auprès de la BCE le 20 août. De source grecque, les deux parties se seraient entendues sur un objectif d'excédent budgétaire primaire (hors service de la dette) de zéro pour 2015, dans l'hypothèse d'une contraction du PIB grec comprise entre 2,1 et 2,3%. Les Grecs espèrent conclure un accord «bientôt». après l'avoir annoncé pour ce matin. Prudente, Bruxelles évoque un accord «faisable» ce mois-ci «de préférence avant le 20 août». Mais le porte-parole du ministère des Finances allemand Jürg Weissgerber a estimé que toute nouvelle aide devait dépendre de conditions strictes. Selon le Handelsblatt, le FMI évalue en réalité à 90 milliards d'euros le montant dont la Grèce a besoin, en raison de la récession qui frappe à nouveau le pays.

A lire aussi