«L’adoption d’un profil plus défensif traduit une prise de profits»

le 13/07/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Maryannick Plomion, gérant diversifié senior chez AllianzGI

- L’Agefi: Pourquoi avez-vous fortement réduit votre exposition aux actions ?

- Maryannick Plomion: L’adoption d’un profil plus défensif traduit une prise de profits (conservés en cash) après les excellentes performances des marchés actions, quelle que soit la zone géographique, depuis le début de l’année. En effet, l’amélioration des fondamentaux économiques de part et d’autre de l’Atlantique est déjà largement anticipée dans les niveaux de valorisation des entreprises. En revanche, l’enlisement des négociations entre la Grèce et ses créanciers, et la crainte d’un effet de contagion aux autres pays périphériques, restent difficile à appréhender et risquent de pénaliser les actions et les dettes souveraines périphériques, en alimentant la volatilité pendant encore quelque temps. Le récent dégonflement du marché chinois vient accentuer la pression sur les Bourses.

- Qu’attendez-vous pour allouer votre poche de cash vers des actifs plus rentables ?

- Nous demeurons optimistes si la crise grecque se termine par une solution satisfaisante, pour le pays et ses partenaires créanciers. Le soutien de la consommation par la baisse du prix du pétrole, le soutien des exportations par la dépréciation de l’euro, le début du redressement du crédit aux ménages et aux entreprises… vont dans le sens d’une accélération de la croissance économique en zone euro. Outre-Atlantique, la Fed devrait remonter très progressivement ses taux, veillant scrupuleusement sur son objectif d’inflation et sur l’amélioration du marché de l’emploi. Des opportunités d’investissement sur des actifs plus rentables vont certainement se présenter dans les semaines qui viennent. En attendant, conserver davantage de cash préserve nos portefeuilles de potentielles pertes en capital.

Illustration L'Agefi
ZOOM
Illustration L'Agefi

A lire aussi