Le Panel Allocation privilégie l’attentisme avant l’été

le 04/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les gestions optent pour un parfait statu quo, mais un mouvement d’allègement en obligations en faveur des actifs alternatifs semble poindre.

Bien que les Bourses européennes et japonaises affichent toujours de fortes progressions depuis le début de l’année (+1% pour le Stoxx 600 et +12% pour le Nikkei), le Panel Allocation n’a pas choisi de se renforcer sur cette classe d’actifs et conserve un parfait statu quo par rapport au mois précédent.

Pourtant, avec 51% d’actions en portefeuille, le Panel retombe sur les niveaux de l’automne 2013. Malgré des résultats trimestriels plutôt de bonne facture et un afflux de liquidités qui soutient la classe actions, l’attentisme prévaut. Près des deux tiers des gestions ont conservé la même position sur les actions, cinq panélistes se sont renforcés, dont +5 points à 35% pour La Française AM, mais quatre se sont allégés, en particulier BlackRock (-6 points à 47%) et OFI AM (-5 points à 60%).

Si l’obligataire pèse toujours 38% des portefeuilles pour le sixième mois consécutif, la tendance sous-jacente semble plutôt à l’allègement, sans doute faute de rendement suffisant. La moitié des gestions a gardé son allocation, mais un tiers s’est allégé de 1 à 3 points, notamment -3 points pour NN IP (anciennement ING IM) à 42% et pour Nordea à 50%. Seulement quatre panélistes se sont renforcés, dont +4 points à 42% pour BNP Paribas IP.

Ce mouvement semble avoir profité aux actifs alternatifs. Toujours au niveau de 7% depuis début mars, cette classe d’actifs (immobilier, matières premières…) a néanmoins profité de cinq relèvements, dont +5 points à 35% pour OFI AM, +3 points à 5% pour BlackRock, et +2 points à 20% pour Schroders.

Les opinions sont plus partagées sur la nécessité ou non de gonfler sa poche de cash, avec quatre panélistes qui se sont renforcés pour cinq qui se sont allégés. A 4%, la part de cash est légèrement au-dessus de son plus bas de décembre dernier, certaines gestions jugeant judicieux de se constituer des réserves avant de profiter des futures opportunités d’investissement.

Allocation d'actifs : actions - obligations - alternatif - cash. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Allocation d'actifs : actions - obligations - alternatif - cash. Illustration L'Agefi.
Panel Mensuel Allocation. Illustration L'Agefi
ZOOM
Panel Mensuel Allocation. Illustration L'Agefi

A lire aussi