Les collectivités françaises profitent de la faiblesse des taux d'intérêt

le 04/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le trio BPCE, Banque Postale et Crédit Agricole a assuré à lui seul 71,3% des financements bancaires l'an dernier, selon Finance Active.

Les collectivités locales françaises s’écartent des sentiers battus. En 2014, elles ont emprunté 8,2 milliards d’euros sur une durée moyenne de 17 ans, à un taux de 2,4%, selon l’observatoire annuel Finance Active. En outre, les taux fixes ont représenté 56,4% et les taux variables 42,4%, soit 99,8% des emprunts nouveaux réalisés avec des taux classés «1A» ou «2A» dans la classification des risques Gissler. Les 0,2% restants étant même classés «1B» et «1C», soit un risque très limité, pour des produits à taux annulable ou à barrière indexés sur l’Euribor sans effet de levier.

Près de la moitié des besoins d’emprunt (46,7%) ont été couverts l’an dernier par des financements alternatifs (billets de trésorerie et émissions obligataires). Les collectivités ont en moyenne émis sur 14,5 années en 2014 à 2,23%, avec des maturités allant de 4 ans à 36 ans, et des taux de 0,39% à 3,71%. «Si les émetteurs se sont faits plus nombreux, élargissant le cercle des 'initiés', le recours aux marchés de capitaux et notamment au marché obligataire reste très restreint» et réservé aux grandes collectivités (régions, départements et communes de plus de 100.000 habitants), précise néanmoins Finance Active.

Sur les 53,3% de financements bancaires, une part de 34,5% des volumes correspondent aux nouveaux contrats, quand 11,8% des besoins ont été assurés via la consolidation de contrats signés par le passé ou de conventions pluriannuelles. Les opérations de réaménagement d’un produit structuré avec du flux nouveau destiné au financement de l’investissement courant ont quant à elles couvert 7% des besoins d’emprunt des collectivités dans leur ensemble. Le trio de banques BPCE, Banque Postale et Crédit Agricole a en outre à lui seul assuré 71,3% des financements bancaires.

En 2014 les collectivités locales françaises ont emprunté 8,2 milliards d’euros sur une durée moyenne de 17 ans, à 2,4%. Illustration L’Agefi.
ZOOM
En 2014 les collectivités locales françaises ont emprunté 8,2 milliards d’euros sur une durée moyenne de 17 ans, à 2,4%. Illustration L’Agefi.

A lire aussi