Le gouvernement se veut plus ambitieux pour les comptes publics

le 09/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gouvernement français vise un déficit public 2015 et 2016 moins élevé qu'il ne le prévoyait auparavant et une croissance économique moins dynamique en 2016 et 2017, dans sa nouvelle trajectoire des finances publiques dévoilée mercredi. Le déficit public, qui comprend les comptes de l'Etat, des collectivités locales et des administrations de sécurité sociale, devrait ainsi passer, selon le gouvernement, de 4,0% du PIB fin 2014, un résultat annoncé le mois dernier, à 3,8% fin 2015, 3,3% fin 2016 et 2,7% fin 2017. La précédente trajectoire votée en décembre par le Parlement prévoyait un déficit ramené de 4,4% en 2014 à 4,1% en 2015, 3,6% en 2016 et 2,7% en 2017. Comme il l'avait annoncé, le gouvernement a confirmé mercredi sa prévision d'une croissance économique de 1,0% cette année. Mais il a abaissé ses prévisions pour 2016 et 2017, à 1,5% et 1,5% contre 1,7% et 1,9% dans son précédent scénario.

A lire aussi