La Française a en vue son objectif de 50 milliards d’euros d’encours

le 04/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La filiale du Crédit Mutuel Nord Europe a enregistré une collecte de 3 milliards d’euros l’an dernier grâce au dynamisme de ses trois principaux pôles.

La Française a officialisé en décembre son nouveau logo.

L’année 2014 a été bien remplie pour La Française. Marqué par la finalisation de la refonte de son offre autour de quatre pôles métiers, qui a été symbolisée par l’officialisation en décembre d’un nouveau logo, l’exercice a aussi été l’occasion pour la filiale du Crédit Mutuel Nord Europe de se rapprocher à une encablure des 50 milliards d’euros d’actifs sous gestion à horizon 2015 qu’elle vise depuis avril 2013.

Grâce à une collecte nette de 3 milliards d’euros, les encours de la société de gestion ont bondi de 15,3%, à 48,3 milliards d’euros. «Outre l’impact collecte, nos encours ont bénéficié d’un effet positif des marchés financiers, en particulier sur les taux, et d’un apport de 1 milliard d’euros lié aux acquisitions, notamment celle de Cushman & Wakefield Investment», a précisé Patrick Rivière, le directeur général de La Française. Réalisé en partenariat avec Forum Partners, le rachat de la division de gestion d'actifs du courtier en immobilier britannique, renommée La Française Forum, a été bouclé en février 2014. Cette acquisition a été l’un des axes de développement de l’offre immobilière à destination des institutionnels, regroupée en juin au sein d’une entité dédiée, La Française Real Estate Partners.

A l’instar du pôle immobilier, qui a pour la première fois enregistré (hors viagers) des mandats d’institutionnels français pour des investissements dans les logements intermédiaires, les deux autres principaux pôles de La Française ont collecté de l’ordre de 1 milliard d’euros chacun d’épargne à long terme.

Hors décollecte de 500 millions d’euros sur les fonds monétaires, le pôle «valeurs mobilières» a attiré 916 millions, grâce à un important mandat de gestion «fixed income». Lancée il y a deux ans, l’activité «Solutions d’investissement» a elle enregistré son véritable décollage. Organisée autour de produits structurés, de fonds alternatifs et de solutions dédiées aux institutionnels, l’offre a collecté 1,14 milliard d’euros, portant les encours à 2,35 milliards.

Au sein du pôle de prêt direct à l’économie, qui a été renforcé l’an dernier par un partenariat avec Acofi, la société de gestion spécialisée dans l’incubation NewAlpha AM a enfin collecté 300 millions d’euros. Outre les 200 millions d’euros liés au compartiment action de la Sicav Emergence, La Française a également collecté 100 millions via deux mandats d’incubation.

A lire aussi