Les rendements négatifs gagnent la dette corporate

le 09/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Nestlé a été le premier à voir le rendement de l'un de ses titres entrer en territoire négatif.

Les rendements négatifs commencent à se propager à l’univers des obligations «corporates». Avec une courbe de taux des emprunts d’Etat négative jusqu’à la maturité 13 ans en Suisse, jusqu’à 7 ans en Allemagne et jusqu’à 5 ans en France du fait de la mise en place de politiques monétaires ultra-accommodantes de la BCE et de la BNS, quelques obligations d’entreprises bien notées et de maturités courtes ont déjà vu leur niveau de rendement passer en territoire négatif. Une quinzaine d’autres sont proches de franchir le cap.

Le rendement de l’obligation Nestlé oct. 2016 euro a chuté à -0,008%. Photo Bloomberg.
ZOOM
Le rendement de l’obligation Nestlé oct. 2016 euro a chuté à -0,008%. Photo Bloomberg.

A lire aussi