Le premier ministre australien échappe à la censure

le 09/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une motion de censure visant le gouvernement du Premier ministre australien Tony Abbott a été rejetée ce lundi par 61 voix contre 39, a annoncé le chef du Parti libéral, Philip Ruddock. La motion de censure avait été déposée par Luke Simpkins, élu des Territoires de l'Ouest, alors que le chef du gouvernement est la cible de critiques croissantes, dernièrement pour avoir fait chevalier de l'ordre d'Australie le prince Philip, mari de la reine d'Angleterre.

A lire aussi