McKinsey pointe un monde de plus en plus endetté

le 06/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les volumes mondiaux de dette ont augmenté de 57.000 milliards de dollars depuis 2007, montre une étude de McKinsey qui porte sur 47 pays alors même que la crise était censée conduire les acteurs économiques à se «deleverager». Le stock de dette atteignait à fin juin 2014 la bagatelle de 199.000 milliards de dollars, soit 286% du PIB mondial, contre 142 milliards et 269% du PIB fin 2007. La Chine en est en partie responsable, avec un quadruplement de sa dette, de 7.000 à 28.000 milliards de dollars sur la période. L'endettement des Etats et des entreprises (+25.000 milliards chacun) explique l'essentiel de la hausse. La dette des ménages a aussi continué à progresser, sauf dans les pays les plus touchés par la crise de 2007-2008, comme les Etats-Unis. Les banques sont celles qui ont le moins accru leur dette. Selon le cabinet, cette évolution pose de nouveaux risques pour la stabilité financière.

A lire aussi