La Française AM poursuit son virage vers l’investissement responsable

le 05/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société de gestion a annoncé le lancement d’un nouveau fonds d’actions internationales utilisant l’expertise SAI développée par IPCM.

Une démarche novatrice dans la continuité de l’ISR. C’est ainsi que La Française présente sa nouvelle expertise SAI («Strategically Aware Investing»), issue du partenariat annoncé fin 2013 avec la société de conseil londonienne IPCM. La mise en œuvre opérationnelle de cette association, qui a donné lieu à des accords capitalistiques et à la création de la coentreprise La Française Inflection Point (LFIP), s’est ainsi poursuivie avec le lancement, annoncé mercredi, d’un nouveau fonds d’actions internationales.

«Notre processus démarre par l’application d’un filtre de critères ISR classiques (environnementaux, sociaux, de gouvernance, ndlr) et financiers, afin de réduire notre univers de 2.500 valeurs à une sélection de 200 à 400 sociétés, que nous jugeons les plus pérennes», détaille Laurent Jacquier-Laforge, le responsable des investissements actions de LFIP. Survient ensuite une analyse plus qualitative mobilisant la recherche propriétaire d’IPCM, matérialisée par des notes. Elle enrichit les critères traditionnels ISR en caractérisant la capacité d’innovation et d’adaptation des entreprises, ainsi que les grandes tendances mondiales qui les influencent, afin d’aboutir à une sélection d’une cinquantaine de titres.

Cette nouvelle stratégie a été déployée sur l’ensemble de la gamme actions, via une refonte des fonds existants. Au sein de LFIP Actions Euro, qui devrait prochainement être complété par un fonds Europe, ce sont ainsi 30% des lignes qui ont été renouvelées. «Notre groupe s’est positionné très tôt, dès 2008, sur la gestion ISR avec notre partenaire de l’époque, Sarasin, rappelle Patrick Rivière, le directeur général de La Française. Nous avons décidé de nous renouveler complètement pour donner une dimension plus internationale à notre offre de gestion d'actions.».

A l’occasion de la présentation, Patrick Rivière a par ailleurs dévoilé le chiffre de la collecte 2014 de La Française, dont les résultats seront détaillés le 3 mars prochain. «Nous avons enregistré une collecte nette record de plus de 3 milliards d’euros cette année», s’est félicité le directeur général. Les encours sous gestion de La Française s’établissent à 47,7 milliards d’euros fin 2014, dont 10% proviennent de l’international.

A lire aussi