Le Panel Allocation confirme sa confiance dans les actions

le 02/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En dépit du statu quo affiché, la moitié des gestions ont modifié leur allocation avec une légère préférence pour un renforcement de l’obligataire.

Le Panel Allocation mise sur la continuité. En dépit de la baisse de l’euro, de la chute des prix du pétrole, de l’envolée du franc suisse et de l’annonce de la BCE de son programme de rachats massifs, les gestions ont gardé parfaitement inchangé leur portefeuille par rapport à début janvier. D’ailleurs certains panélistes privilégient une grande stabilité sur la durée, en particulier ING IM et La Banque Postale AM qui n’ont fait évoluer leur portefeuille qu’à la marge depuis l’été dernier, et Groupama AM, avec un parfait statu quo depuis décembre 2013.

Comme l’an dernier, les actions demeurent de très loin la classe d’actifs préférée des gestions. Après les piètres performances des marchés de la zone euro l’an dernier et des perspectives de résultats 2015 en hausse, qui seront en outre gonflés par des effets changes, les actions européennes offrent du potentiel. Néanmoins, les avis sont plus tranchés que le mois précédent. Au-delà des neuf gestions qui n’ont pas changé leur pondération, elles sont plus nombreuses à s’alléger (7) qu’à se renforcer (6). Les écarts sont également plus importants, avec -8 points à 55% pour CPR AM et -7 points à 30% pour Robeco, contre +5 points à 65% pour Allianz GI et +4 points à 54% pour BNP Paribas IP.

Du côté de l’obligataire, la stabilité à 38% pour le troisième mois consécutif cache en réalité un léger mouvement de fond haussier, avec huit panélistes qui ont renforcé leur position (et même +9 points à 55% pour La Française AM, et +8 points à 45% pour CPR AM), pour cinq gestions qui se sont allégées, dont -10 points à 10% pour OFI AM.

Les poches de cash et d’actifs alternatifs permettent d’ajuster les portefeuilles. Mais là encore la stabilité affichée n’appartient qu’à un panéliste sur deux. Ils ont été plus nombreux à se renforcer en monétaire, et à réduire la part d’actifs alternatifs.

Allocation d'actifs : actions - obligations - alternatif - cash
ZOOM
Allocation d'actifs : actions - obligations - alternatif - cash
Panel Mensuel Allocation
ZOOM
Panel Mensuel Allocation

A lire aussi