Swiss Re aurait mis en vente sa participation dans Brevan Howard

le 08/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le réassureur aurait reçu des propositions concernant sa participation minoritaire de 15% dans le gérant alternatif, affirme le Wall Street Journal.

Le mouvement de désengagement du segment des hedge funds entamé par les banques et les assureurs se poursuit. Sur fond de performances décevantes et de durcissement des règles prudentielles, Swiss Re serait ainsi à la recherche d’un repreneur pour sa participation de 15% dans Brevan Howard Asset Management, selon le Wall Street Journal.

Le réassureur suisse, qui était entré au capital du gestionnaire alternatif européen en 2007 pour un montant non communiqué, aurait déjà reçu plusieurs propositions la semaine dernière, avance le quotidien américain. La participation serait évaluée entre 350 et 500 millions de dollars (420 millions d'euros), selon des sources proches du dossier, qui ajoutent que Swiss Re souhaite réinvestir dans d’autres classes d’actifs.

Co-fondé par Alan Howard, un ancien trader de Credit Suisse, le hedge fund avait fait sa renommée grâce à la performance de 20% enregistrée en 2008 par son principal fonds, Brevan Howard Master Fund. Les actifs sous gestion de la société avaient alors grimpé de 12,5 milliards de dollars en 2007 à 40 milliards de dollars fin 2013.

Depuis deux ans, les nuages se sont néanmoins amoncelés au-dessus de Brevan Howard. Le gestionnaire alternatif a ainsi annoncé en février dernier la fermeture de son fonds Emerging Markets Strategies, qui avait essuyé une perte de 15% en 2013. Alors que Brevan Howard Master Fund a perdu 0,8% l’an dernier, une première depuis 2003, le hedge fund a également fermé en décembre un fonds de matières premières en raison de performances insuffisantes.

Ces déconvenues sont intervenues dans un contexte nettement moins porteur pour l’industrie de la gestion alternative. Si certains acteurs ont tiré leur épingle du jeu, par exemple en misant sur une baisse du pétrole, l’indice global calculé par Hedge Fund Research a baissé de 0,58% l’an dernier, après avoir augmenté de 6,72% en 2013 et de 3,51% en 2012.

Ces performances mitigées ont conduit plusieurs acteurs traditionnels à se désengager de l’industrie ces derniers mois. Début décembre, le hedge fund Man Group a notamment indiqué l'acquisition d'un fonds de hedge funds auprès de Merrill Lynch. Quelques semaines plus tôt, Aviva Investors a confirmé la fermeture de son activité de fonds de hedge funds.

A lire aussi