L'Esma encadre la facturation de la recherche

le 22/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le régulateur européen des marchés financiers, l'Esma, veut prévenir les conflits d'intérêts et protéger l'investisseur final. Dans le cadre de la régulation MIF 2, il propose à la Commission d'empêcher que le prix de l'analyse financière facturé par les courtiers aux gestionnaires d'actifs et répercuté sur le client final soit lié aux volumes exécutés.

A lire aussi