Antonis Samaras s'adresse aux élus indépendants

le 22/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A deux jours du deuxième tour de la présidentielle en Grèce, le Premier ministre a offert hier d'élargir sa coalition aux élus indépendants et d'organiser un scrutin législatif à la fin 2015 en échange de la désignation par les parlementaires d'un président avant la fin de l'année. Le dirigeant conservateur redoute de ne pas obtenir la majorité nécessaire à l'élection du chef de l'Etat, ce qui entraînerait la convocation de législatives anticipées.

A lire aussi