La France se distingue parmi les émetteurs européens

le 19/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le pays devrait être le seul à accroître fortement son appel au marché de la dette en 2015.

La BCE peut compter sur la France pour l’alimenter en titres à racheter le jour où elle se décidera à lancer un «QE» souverain. A rebours de la tendance qui se dessine en 2015 sur les marchés de dette publique en zone euro, le pays va accroître ses émissions de dette à moyen et long termes l’an prochain. L’Agence France Trésor prévoit de lever 187 milliards d’euros nets de rachats, contre 172,5 milliards cette année, sans compter les titres courts. En brut, l’appel au marché devrait dépasser les 200 milliards, comme cette année.

Ministère des Finances et des Comptes publics, à Bercy. Crédit Fotolia.
ZOOM
Ministère des Finances et des Comptes publics, à Bercy. Crédit Fotolia.

A lire aussi