Londres regagne du terrain sur Paris dans l'immobilier de bureaux

le 11/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si les volumes de transactions se sont légèrement érodés de 3% dans le centre de Paris, ils ont progressé de 8% dans la capitale britannique.

Londres renforce son attractivité dans le marché de l’immobilier de bureaux européen. Sur les douze mois glissants achevés fin septembre dernier, les transactions réalisées dans le centre de Londres ont progressé de 8% par rapport à fin juin pour atteindre 1,35 million de m², selon les données fournies par BNP Paribas Real Estate. Sur les neuf premiers mois de l’année, le volume atteint 1,07 million, soit une hausse de 16% sur un an. Et ceci malgré une hausse progressive des loyers «prime» depuis leur point bas de 2009.

Londres conserve sa première place du classement des villes européennes les plus attractives en termes d’investissement, selon la dernière étude DTZ sur les perspectives d’investissements d’ici à fin 2017. Parallèlement, l’attractivité du centre de Paris s’est légèrement érodée de 3% par rapport à fin juin, à 1,75 million de m². Les loyers «prime» y ont pourtant reculé de près de 10% depuis 2012, avec une stabilisation depuis mi-2013. Le centre de Madrid affiche un dynamisme retrouvé avec une hausse de la demande placée de 12% par rapport à fin juin, à 379.433 m². Un rythme qui s’est repris de 50% depuis son plus bas historique de 253.000 m2 en 2012, contre un record de 960.000 m² en 2007, au sommet de la bulle immobilière. Les loyers «prime» se sont même repris de 6% depuis fin 2013, après une chute de 40% après 2008. «Les investisseurs devraient continuer de s’intéresser à l’Europe du Sud, où les valeurs sont encore en-deçà des niveaux d’avant-crise. Cependant la reprise de ces marchés devrait les amener davantage vers les marchés allemands et du Benelux, dont les prix sont certes plus élevés mais la volatilité plus faible», précise Magali Marton, directrice de la recherche Europe de DTZ.

Marché des bureaux en Europe
ZOOM
Marché des bureaux en Europe

A lire aussi