L’immobilier de bureaux francilien confirme sa bonne dynamique

le 11/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les volumes de transactions devraient franchir le seuil symbolique des 2 millions de m² sur l'ensemble de l'année 2014, après 1,87 million en 2013.

La morosité des perspectives macroéconomique en France n’empêche pas le marché de l’immobilier de bureau francilien de maintenir un volume de transactions supérieur au seuil symbolique des 2 millions de m². Sur les douze mois glissants achevés fin novembre, le volume des transactions en Ile-de-France a progressé de 2,8% par rapport aux douze mois achevés fin août et de 1,3% par rapport à fin octobre pour atteindre 2,14 millions de m², selon les données fournies par BNP Paribas Real Estate.

Sur onze mois, le volume de transactions de bureaux se monte ainsi à 1,84 million de m², soit une progression de 17% par rapport à la même période l’an dernier et un niveau déjà presque identique à celui de 2013. Il suffira ainsi d’atteindre un volume de 160.000 m2 sur décembre pour franchir la barre des 2 millions de m² cette année, comme anticipé par un large consensus d’économistes du secteur. Or, les volumes sont traditionnellement importants en fin d’année, avec des niveaux qui ont atteint 309.287 m² en décembre 2012 et 293.147 m² en décembre 2013. Les disparités géographiques ont néanmoins persisté. Le quartier de La Défense a confirmé sur novembre sa bonne dynamique avec une progression des volumes de 40% sur les douze mois achevés fin novembre par rapport à fin août.

Paris Hors Quartier central des affaires (QCA) et la première couronne ont également enregistré une croissance de leurs volumes de 13% et 16%, la deuxième couronne à 2%, alors Paris QCA voyait ses volumes légèrement s'éroder de 4%. C’est néanmoins le croissant ouest qui a été le plus touché avec une baisse de 12%.

Transactions de bureaux en Ile-de-France
ZOOM
Transactions de bureaux en Ile-de-France

A lire aussi