Allianz GI donne de la visibilité à ses expertises en gestion alternative

le 09/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le nouveau pôle d'investissement alternatif, qui rassemble 50 analystes et gérants, lancera de nouvelles stratégies au premier semestre 2015.

Allianz GI élève l’investissement alternatif au même rang que les actions ou les obligations. La filiale de gestion d’actifs de l’assureur allemand a annoncé hier la création d’un pôle «Alternative Investments», quatrième du genre aux côtés des gestions actions, taux et multi-assets.

Cette nouvelle division rassemblera des expertises dont certaines existent depuis presque dix ans. Elle sera dirigée par Spencer Rhodes, l’ancien patron du développement du hedge fund Tradewinds Investment Management, qui a rejoint Allianz en juillet 2013 et sera placée sous la responsabilité d’Andreas Utermann, directeur mondial des investissements.

«La création de ce pôle dédié témoigne de l'importance croissante des stratégies alternatives pour les clients d'AllianzGI dans un contexte de répression financière», indiquait hier le groupe. Outre la gestion hedge fund classique, le groupe a aussi placé dans ce pôle ses expertises dans l’investissement en infrastructures (fonds propres et dette) et les placements privés, un domaine où les assureurs prennent une importance croissante en raison de la désintermédiation bancaire et de la recherche de rendement en période de taux bas.

Le pôle actifs alternatifs revendique déjà une forte croissance de ses encours, passés de 2,1 à 5,4 milliards d'euros sur un an à fin octobre. Ils se comparent à un encours total chez AllianzGI de 386 milliards d’euros dans le monde. Parmi les succès de l’année, les deux fonds long/short Discovery sur actions européennes ont fait passer leur taille de 132 à 413 millions d’euros, tandis que les stratégies absolute return de trading sur options, basées à New York, ont porté la leur de 1,3 milliard à 2,2 milliards. Courant 2014, AllianzGI a aussi franchi le cap des 2 milliards d’euros gérés en infrastructures.

«Nous allons lancer de manière sélective de nouvelles stratégies au premier semestre 2015», indiquait hier un porte-parole à L’Agefi. Allianz GI ne communique pas, en revanche, ses objectifs en termes d’encours et de collecte.

Paris aura sa part à prendre. C’est là que le groupe a choisi de loger son expertise en dette privée. L’équipe fixed income gère aussi une stratégie absolute return «et travaillera avec le nouveau pôle pour développer plus de stratégies alternatives». Les autres implantations du pôle, qui concentre au total 50 analystes et gérants, sont New York, Hong-Kong, Londres et Francfort.

A lire aussi