La marque Sycomore s’enrichit d’une enseigne de gestion de fortune

le 04/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe a pris une participation minoritaire au capital de la Financière Margot, qui sera renommée Sycomore Family Office.

Sycomore continue d’enrichir sa gamme de services financiers. A l’origine centré sur la gestion d’actifs, avec la création en 2001 de Sycomore AM, puis étendu en 2012 à la banque d’affaires avec Sycomore Corporate Finance (SCF), le groupe comptera désormais un troisième pilier dédié à la gestion de fortune, notamment auprès d’entrepreneurs à succès.

Le groupe est en effet entré au capital de Financière Margot, en prenant une «minorité de blocage significative», indique Christine Kolb, la présidente de Sycomore. La SARL, qui dispose des agréments de conseiller en investissements financiers (CIF) et de courtier en assurance, sera rebaptisée Sycomore Family Office (SFO). Un choix justifié par une volonté de «transparence vis-à-vis des clients», selon Christine Kolb, qui devra en outre permettre «d’attirer des talents» grâce à la notoriété de Sycomore.

Cette initiative n’est pas un coup d’essai pour le groupe, qui avait déjà créé Sycomore Gestion Privée (SGP) en 2004, avant de revendre l’entité à EFG International en 2008. «Après la cession de SGP, nous conservions la volonté de revenir sur ce métier de conseil auprès d’entrepreneurs, avec la conviction que leurs attentes ne se limitaient plus à la gestion de leur actifs financiers, explique Christine Kolb. Il faut désormais leur apporter un conseil patrimonial global (ingénierie patrimoniale, fiscalité, conseil en immobilier et en allocation d’actifs), d’où notre volonté de développer un multi-family office».

A l’instar du montage opéré lors de la création de SCF, la nouvelle entité conservera toute son indépendance, «une dimension primordiale dans le métier de conseil», insiste Jean-Bernard Dudouit, le fondateur de Financière Margot en 2005 et désormais président de SFO. «Notre alliance nous permettra de mutualiser nos forces et nos moyens sur les sujets matériels comme l’immobilier ou les outils informatiques. Nous pourrons par exemple délivrer une prestation encore meilleure dans le reporting consolidé dédié à nos familles, sujet important pour celles-ci».

Outre la gestion de fortune, d’autres pistes d’enrichissement de la marque Sycomore sont à l’étude, notamment dans l’investissement immobilier, le co-investissement en private equity ou le financement participatif.

A lire aussi