L'Allemagne ne joue plus son rôle de moteur

le 15/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Paris a mis une pression supplémentaire pour activer le projet d'investissement européen

L’atonie de la croissance en zone euro et du commerce mondial affecte l’économie allemande. Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble (photo) a révisé hier à la baisse ses prévisions de croissance du pays à hauteur de 0,6 point pour 2014 et 0,7 point pour 2015. Berlin ne table ainsi plus que sur une hausse de l’activité de 1,2% cette année et 1,3% l’an prochain. Dans le cadre de son enquête mensuelle, qui a montré une détérioration de la confiance des investisseurs, l’institut ZEW a même évoqué une possible nouvelle contraction du PIB allemand au troisième trimestre.

Wolfgang SCHAUBLE, ministre des Finances allemand, a révisé hier à la baisse ses prévisions de croissance pour l’Allemagne. © European Union EP
ZOOM
Wolfgang SCHAUBLE, ministre des Finances allemand, a révisé hier à la baisse ses prévisions de croissance pour l’Allemagne. © European Union EP

A lire aussi