«Les actions européennes et françaises devraient pouvoir rattraper une partie de leur retard»

le 22/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Jérôme Schupp, responsable analyse et recherche, Syz Asset Management

- L’Agefi: Pourquoi anticipez-vous une hausse du CAC 40 et de l’EuroStoxx 50 à horizon six mois ?

- Jérôme Schupp: Pour les six prochains mois, nous attendons une poursuite de la hausse des actions européennes et françaises qui devraient même pouvoir rattraper une partie de leur retard par rapport aux américaines. Malgré un déficit de croissance économique fragrant, les titres européens bénéficient de niveaux d’évaluation souvent bien plus bas. Parmi les éléments favorables, nous pouvons mentionner en particulier la nouvelle politique active de la BCE ainsi que la faiblesse de l’euro vis-à-vis du dollar qui en découle.

- Quels catalyseurs permettraient un rebond des marchés actions ?

- Durant la première partie de 2015, nous attendons de nouvelles mesures de la BCE afin d’éviter que la zone euro ne voie sa croissance ralentir encore et surtout que la déflation ne s’y installe. Cela devrait entraîner une nouvelle chute de l’euro qui pourrait passer en dessous de 1,25 dollar. Ces éléments favoriseront les actions européennes et en particulier celles qui sont fortement exposées au billet vert. Quant à un éventuel Quantitative Easing, il devrait influencer positivement les multiples des actions européennes, comme cela a été le cas pour les valeurs américaines. Dans ce contexte nous favorisons en particulier les valeurs exportatrices et celles qui sont bien implantées dans les zones économiques à plus forte croissance comme les Etats-Unis et l’Asie, à l’image de Publicis qui réalise 50% de son activité aux Etats-Unis. Inversement nous restons à l’écart des sociétés qui dépendent de la consommation européenne qui devrait rester atone en 2015.

Panel Actions
ZOOM
Panel Actions

A lire aussi