Londres fait des promesses financières à l'Ecosse

le 17/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A l'avant-veille du référendum sur l'indépendance, les trois grandes formations politiques britanniques se sont engagées hier à garantir à l'Ecosse, si elle reste dans le Royaume-Uni, un niveau de dépenses publiques plus élevé que dans le reste du pays, et à accorder aux Écossais le contrôle de leurs dépenses de santé. Le Premier ministre écossais Alex Salmond a fait de la protection sociale et de l'avenir du système de santé la pierre de touche de son discours en faveur d'une sécession.

A lire aussi