Audit sur les ventes de biens fonciers en Chine

le 18/08/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Afin de lutter contre la corruption, l’office national chinois des comptes publics va mener, à partir de cette semaine, un audit national sur les revenus tirés entre 2008 et 2013 par les gouvernements locaux des ventes de propriétés foncières et des contrats de même nature (réquisitions, réserves et allocations foncières), selon l'Economic Observer. La vente de propriétés foncières constitue une source essentielle de revenus pour les autorités locales en Chine. Les terrains sont le plus souvent achetés à des agriculteurs à prix cassés et revendus à des promoteurs immobiliers ou destinés à des projets de développement industriel. Les revenus tirés de la vente de propriétés foncières ont atteint l’an dernier un record à 4.100 milliards de yuans (495 milliards d’euros). Ces ventes de terre s'expliquent par les dettes pesant sur les autorités locales chinoises, estimées officiellement à 17.900 milliards de yuans.

A lire aussi