L'euro confirme sa décrue face au dollar

le 29/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Crise ukrainienne et croissance en berne maintiennent la monnaie unique sous 1,35 dollar

Vladimir Poutine prête main forte à Mario Draghi. Le regain de tension géopolitique lié à la crise en Ukraine est allé de pair ce mois-ci avec un recul de l’euro à des niveaux qu’il n’avait plus connus depuis fin 2013. La monnaie unique, qui traitait encore à 1,37 dollar le 1er  juillet, est passée depuis plus d’une semaine sous la barrière psychologique des 1,35 et s’échangeait hier à 1,344. Un mouvement qui devrait se poursuivre compte tenu de l’environnement macroéconomique, selon les analystes.

L’euro, qui traitait encore à 1,37 dollar le 1er juillet, est passé sous la barrière psychologique des 1,35.
ZOOM
L’euro, qui traitait encore à 1,37 dollar le 1er juillet, est passé sous la barrière psychologique des 1,35.

A lire aussi