Le vent tourne sur le marché du high yield

le 23/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'échec de Winoa illustre le mouvement de réappréciation du rendement/risque par les investisseurs

Première sortie de route de l’année sur le marché du crédit high yield européen. Winoa a fait les frais de l’indigestion des investisseurs, déjà perceptible lors de plusieurs émissions récentes. Le leader des grenailles abrasives, détenu par le fonds KKR depuis fin 2013, a renoncé hier à placer 260 millions d’euros d’obligations. Même si le marché du haut rendement en Europe reste ouvert à d’autres opérations, ce rappel à l’ordre montre que les investisseurs n’hésitent plus à dire stop à des conditions jugées trop agressives.

Winoa a renoncé hier à placer 260 millions d’euros d’obligations. Siège de Winoa en Savoie. Photo DR
ZOOM
Winoa a renoncé hier à placer 260 millions d’euros d’obligations. Siège de Winoa en Savoie. Photo DR

A lire aussi