Le budget de l’armée suscite des inquiétudes grandissantes

le 23/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans une lettre adressée le 9 mai au premier ministre Manuel Valls, dont le quotidien a pris connaissance, le ministre de la Défense fait part de sa forte préoccupation face aux conséquences militaires, industrielles et sociales d'un coup de rabot supplémentaire dans le cadre du plan d'économies de 50 milliards d'euros du gouvernement. Les «efforts seront difficiles à réaliser, dans un contexte social proche de l'exaspération», avertit Jean-Yves Le Drian, soulignant qu'en 2019, son ministère aura supprimé 82.000 emplois en dix ans. Le journal précise que le chef d'état-major des armées, le général Pierre de Villiers, a menacé le 13 mai de démissionner.

A lire aussi