William Dudley est plus optimiste sur la reprise américaine

le 19/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le président de la Réserve fédérale de New York, l'un des plus ardents défenseurs d'une politique monétaire ultra-accommodante, s'est déclaré hier plus optimiste sur les perspectives de reprise de l'économie américaine, prévoyant une amélioration de la croissance l'an prochain et en 2015. «Non seulement nous disposons de meilleures statistiques, mais de surcroît, le poids budgétaire, qui pèse sur l'économie, devrait s'alléger considérablement au cours des quelques années à venir, en même temps que les soutiens fondamentaux à l'économie se renforcent», a-t-il indiqué lors d'une réunion au Queens Collège de New York. Ces commentaires d’un proche du président de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke pourraient laisser penser que la Banque centrale est plus près qu'on ne le pense généralement de réduire le rythme de ses achats d'actifs, actuellement de 85 milliards de dollars par mois.

A lire aussi