CAC 40 : la région des 4.315 points ne devrait être qu’un palier

le 04/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’indice consolide vraisemblablement le rebond sur les 4.100 points avant de viser à nouveau les 4.500 points

Le retracement de Fibonacci situé à 4.315 points, correspondant à 50 % de la descente développée de 6.170 à 2.465 points entre juin 2007 et mars 2009, joue son rôle de résistance. La semaine dernière, comme la semaine précédente, le CAC 40 s’est replié après avoir flirté avec les 4.315 points, clôturant inchangé (+ 0,02 %) d’un vendredi à l’autre à 4.273 points. Cela étant, cette stabilisation sous la barre des 4.315 points ne devrait être qu’une pause et non le prélude à un retournement majeur à la baisse, le potentiel de la hausse initiée début septembre à 3.925 points, et donc celui de la tendance dans laquelle elle s’inscrit, n’étant vraisemblablement pas épuisé.

Analysé en termes de Vagues d’Elliott, le mouvement engagé à 3.925 points correspond probablement à la troisième des cinq vagues qui devront constituer la dynamique directionnelle haussière enclenchée à 3.575 points en juin dernier (voir la numérotation des vagues sur le graphique ci-contre). Or, la troisième vague d’un cycle directionnel standard est généralement d’une amplitude supérieure ou égale à celle de la première vague, laquelle compte 550 points de 3.575 à 4.125 points dans le cas du CAC 40.

La hauteur de la vague amorcée à 3.925 points n’étant que de 382 points, la stabilisation de ces deux dernières semaines n’est vraisemblablement destinée qu’à consolider le rebond effectué au début du mois dernier sur le niveau des 4.105 points, avant que le CAC 40 ne franchisse le seuil des 4.315 points. L’indice parisien devrait ensuite viser la zone des 4.435-4.475 points, objectif formé par la borne haute du canal potentiel à l’intérieur duquel il évolue depuis mars 2009 (1) et par la projection d’amplitude pour la vague initiée à 3.925 points.

Dans l’immédiat, le potentiel de baisse du CAC 40 devrait être relativement faible. La région des 4.160 points, correspondant à l’objectif du double top potentiel réalisé sous la barre des 4.315 points sur un graphe en données quotidiennes, devrait forcer l’indice à repartir à la hausse si la forte zone de support établie à 4.225-4.245 points (2) est cassée.

(1) Cette droite passe ce mois-ci à 4.437 points et progresse de 7,6 points chaque mois.

(2) Plus haut du 19 septembre dernier, considéré comme un support désormais, base du double top potentiel réalisé sous les 4.315 points et droite de soutien haussière tracée à partir du niveau de rebond des 3.575 points.

Analyse technique CAC 40 - vendredi 1er Novembre 2013
ZOOM
Analyse technique CAC 40 - vendredi 1er Novembre 2013

A lire aussi