L’OICV atténue ses exigences sur les taux de référence

le 18/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’Organisation internationale des commissions de valeurs a accordé aux banques des marges de manœuvre dans les méthodes de calcul des benchmarks comme le Libor. L’OICV tente de mettre en œuvre des recommandations à visée internationale afin de prévenir tout conflit entre pays. Après avoir évoqué sa forte préférence pour l’utilisation de données de transactions, l’organisation a indiqué hier que «cela ne veut pas dire que la détermination de tout indice de référence doit être basée uniquement» sur ces données effectives de marché.

A lire aussi