Les ABS auto et CLO animent le marché de la titrisation européen

le 05/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Banque PSA et BMW doivent mettre à prix prochainement deux transactions. Clydesdale Bank est attendue de son côté avec un RMBS britannique

Le marché primaire de la titrisation en Europe est plutôt dynamique en ce début de mois de juin. Plusieurs CLO sont toujours attendus, confirmant la réouverture du marché au début de l’année. Des ABS auto français et allemands doivent aussi être mis à prix, aux côtés d’un RMBS britannique.

Banque PSA doit émettre prochainement Auto ABS FCT Compartiment 2013-2. Deux tranches de respectivement 450 et 19,7 millions d’euros seront offertes. L’opération est adossée à un portefeuille de prêts automobiles à des particuliers. Ceux-ci doivent servir en majorité (58%) à financer des véhicules neufs, de marques Peugeot ou Citroën. Cette opération est la deuxième réalisée publiquement par la captive automobile en un peu plus d’un mois. Cette dernière avait placé début mai Auto ABS FCT Compartiment 2013-1, une transaction adossée à des prêts allemands, avec une marge de 80 points de base au-dessus de l’Euribor un mois pour la tranche A, qui atteignait 361,2 millions d’euros.

BMW s’apprête par ailleurs à émettre un Auto ABS de 800 millions d’euros (Bavarian Sky Comp. German Auto Loans 1). La transaction repose sur un portefeuille de prêts automobiles allemands, accordés à la fois à des particuliers et des entreprises. Ces prêts comportent pour l’immense majorité d’entre eux une partie «balloon» (payable in fine) La marge indicative pour la tranche notée AAA de 756 millions d’euros est de 25 points de base au-dessus de l’Euribor un mois et de 75 pb pour la tranche B de 44 millions d’euros. Selon les analystes de Natixis, ces niveaux sont élevés par rapport à l’historique de Bavarian.

Le britannique Clydesdale Bank devrait émettre un RMBS (Lanark Master Issuer Plc Series 2013-1) prochainement. La transaction devrait offrir des tranches avec la meilleure notation possible en dollars comme en livres. Clydesdale n’a pas réussi à bénéficier des meilleures conditions de financement offertes dans le cadre du programme de soutien à l’économie britannique (Funding for Lending Scheme) faute de maintenir un niveau suffisant d’octroi de crédits.

Enfin, Carlyle a relevé de 300 à 350 millions son CLO (Carlyle Global Market Strategies Euro CLO 2013), mis à prix le 3 juin à 130 pb au-dessus de l'Euribor 6 mois pour la tranche AAA de 210 millions. Alcentra doit également placer un CLO de quelque 400 millions d’euros (Jubilee 2013 X).

titrisations
ZOOM
titrisations

A lire aussi