Pékin se convertit au libéralisme

le 15/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A l’occasion d’un entretien accordé au China Securities Journal, le Premier ministre chinois indique que les autorités ne souhaitent pas recourir à des politiques de relance systématiques pour dynamiser l’activité dans le pays. «S’il se crée un dépendance trop forte aux politiques étatiques pour relancer l’économie, non seulement ce serait insoutenable, mais cela créerait de nouveaux risques», indique Li Keqiang.

A lire aussi