S&P se défend contre la plainte du gouvernement américain

le 23/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La filiale de McGraw-Hill en appelle à un juge fédéral pour rejeter la plainte du Département de la justice américaine qui lui réclame 5 milliards de dollars en réparation du caractère frauduleux des notations attribuées à des titres adossés à prêts hypothécaires avant la crise. «Si les arguments du gouvernement semblent être exagérés, c’est parce qu’ils le sont», se défend l’agence dans un document envoyé à la Cour.

A lire aussi