Les lancements de nouveaux fonds d'arbitrage ont grimpé fin 2012

le 15/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon un rapport de Hedge Fund Research, 284 nouveaux fonds ont vu le jour au quatrième trimestre, portant le total sur 2012 à 1.108

L'univers de la gestion alternative a connu un regain de dynamisme au quatrième trimestre de 2012. Selon la dernière édition du «HFR Market Microstructure Industry Report», 284 nouveaux fonds d'arbitrage ont été lancés au quatrième trimestre 2012, soit le deuxième niveau trimestriel le plus élevé de l'année.

Sur l'ensemble de l'exercice, les lancements se montent à 1.108, en léger retrait par rapport à ceux de 2011 (1.113). Ils ont essaimé dans des stratégies diverses : macro, relative value et equity hedge. Les actifs sous gestion de l'industrie ont atteint pour leur part un record, à 2.252 milliards de dollars. L'année précédente, ces actifs étaient ressortis à 2.008 milliards de dollars. Hedge Fund Research (HFR) a identifié l'an dernier 9.810 fonds alternatifs et fonds de fonds, soit le niveau le plus élevé depuis 2007 (10.096).

A l'inverse, les liquidations ont grimpé, avec 238 fonds concernés au quatrième trimestre et un total de 873 pour l'ensemble de 2012. Ces liquidations ont fortement touché la stratégie liquidity hedge, à hauteur de plus de 300 fonds. Sur le plan des performances, le décile supérieur de la base de fonds élaborée par HFR a affiché une performance moyenne positive de 32,6%, avec un effet de base favorable par rapport à 2011 (+19,5%). La performance négative du décile inférieur s'est améliorée, à -16% contre -30,7% en 2011.

«Malgré des actifs totaux de l'industrie à un niveau record, l'environnement de levée de capital a continué d'être difficile pour les gérants émergents, incluant à la fois les fonds de petite et moyenne taille, ainsi que les nouveaux fonds lancés. Tandis que la performance des gérants émergents a été solide, la majeure partie du capital levé au cours des deux dernières années a été allouée aux sociétés les plus reconnues du secteur», a commenté Kenneth Heinz, président de HFR. Au quatrième trimestre, la stratégie relative value était majoritaire en termes d'actifs gérés, devant les stratégies equity hedge et event-driven.

En terme de rémunération, les commissions de gestion et les primes de rendement ont décliné sur l'ensemble de l'année. Les premières ont reculé en moyenne de 1 point de base à 1,56%, tandis que les secondes ont diminué de 17 points de base à 18,54%.

A lire aussi