Le Qatar cherche à asseoir sa présence au Royaume-Uni

le 14/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les élus et officiels du Qatar auraient entamé des négociations avec le gouvernement britannique dans le but d’investir un montant total de quelque 10 milliards de livres dans des projets d’infrastructures au Royaume-Uni, rapporte le journal qui ne cite pas de sources. Un fonds spécial pourrait même être créé par le Qatar afin de prendre notamment une participation au projet de construction d’un réacteur nucléaire à Hinkley Point par EDF, suite au retrait il y a un mois de son partenaire Centrica. D’autres investissements dans des projets dans des constructions d’usines énergétiques, de routes ou de rails seraient également ciblés.

A lire aussi