Bruxelles accorde un sursis à la France

le 25/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Paris aurait jusqu'à 2014 pour ramener son déficit à 3% du PIB, contre 3,7% en 2013

Bruxelles propose, sous conditions, un an de plus à la France pour respecter son objectif de déficit à 3% du PIB. Confronté au dérapage de ses finances publiques, le gouvernement s’est empressé de saisir l’offre. Il présentera ses nouvelles prévisions économiques et budgétaires à la Commission d’ici à fin avril. Le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, a assuré, qu’à l’avenir, l’accent serait mis sur la baisse des dépenses et non pas sur l’augmentation des impôts, stratégie privilégiée jusqu’à aujourd’hui.

Europe, déficits
ZOOM
Europe, déficits

A lire aussi