Compétitivité : le FMI demande à la France d’agir

le 26/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un rapport sur la situation de la France publié vendredi, le FMI estime que « le principal défi à venir serait de renforcer la reprise, tout en répondant au déficit de compétitivité vis-à-vis des partenaires commerciaux et en préservant la stabilité financière. » Et de citer les obstacles dans le fonctionnement des marchés du travail, des biens et services. L’institution de Washington doute par ailleurs des objectifs du gouvernement en matière économique. Elle table pour l’année prochaine sur une croissance de 0,4%, soit la moitié de la prévision officielle. Dans ces conditions, le FMI ne voit pas la France atteindre l’objectif de déficit public fixé à 3% du PIB en 2013. Il s’attend en revanche à un déficit représentant 3,5% du PIB. Si certains membres du conseil d’administration évoquent la possibilité de mesures d’austérité supplémentaires, d’autres au contraire ne recommandent pas cette voie.

A lire aussi