L’AMF épingle à nouveau Fival et ses dirigeants

le 12/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le représentant du Collège de l’AMF a demandé le 9 novembre devant la Commission des sanctions l’interdiction de l’activité de conseil en investissement pour la société Fival et au moins 200.000 euros d’amende. Pour ses dirigeants, il a requis l’interdiction de l’activité de gestion de portefeuille et de conseil pendant dix ans ainsi qu’au moins 100.000 euros d’amende. Un salarié pourrait écoper d’au moins 60.000 euros. Il est reproché à l’équipe d’avoir fait du démarchage pour une obligation alors que c’était interdit. Elle n’aurait pas donné à son sujet une information, claire, exacte et non-trompeuse, ni révélé un conflit d’intérêt, ni vérifié que l’obligation était adaptée au profil des clients et à leurs souhaits. Fival (qui n’a plus d’agrément) et ses dirigeants ont déjà été épinglé par l’AMF en novembre.

A lire aussi