Wall Street retrouve son fonctionnement normal après l'ouragan

le 31/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Nyse Euronext a annoncé qu'il reprenait ses opérations après deux jours de fermeture des marchés américains

Même si Manhattan est encore sous le coup de l'ouragan Sandy, Nyse Euronext a annoncé hier soir que ses marchés ouvriraient normalement aujourd'hui. Le Nasdaq a décidé d'en faire de même, ainsi que BATS Global Markets. Hier, les marchés actions ont connu leur deuxième journée de fermeture. C’est la première fois depuis 1888 qu'ils doivent restés fermés pour deux jours consécutifs en raison de la météo. Cette mise en veille, aussi valable pour les autres marchés, s’est ressentie sur les marchés européens.

Après plusieurs heures de suspense, Nyse Euronext a expliqué que ses bureaux basés à Wall Street et à proximité des zones inondées n'avaient pas été endommagés. Cette bonne nouvelle évitera à la Bourse transatlantique de mettre en œuvre son plan B. Si la salle de marché où les transactions se font à la criée n'avait pas été opérationnnelle, les titres du marché principal auraient été traités sur la plate-forme électronique Nyse Arca. Le marché dédié aux plus petites valeurs (Nyse Mkt) serait resté fermé tandis que Nyse Amex Options aurait continué à fonctionner.

Hier, Nasdaq, Bats, Direct Edge avaient aussi laissé le rideau baissé. ICE avait fermé de bon matin hier ses marchés de dérivés sur actions mais ses autres marchés étaient restés ouverts. Le CME a aussi fermé ses marchés de derivés actions de bonne heure hier.

Par ailleurs, la Securities Industry and Financial Markets Association (SIFMA), qui représente l’industrie financière américaine, a recommandé la fermeture des marchés de titres de taux libellés en dollars. L’association conseillait également de fermer le marché des titres d’Etat en dollars à Tokyo et à Londres pour la journée de mardi. Les représentants de la SIFMA reconnaissaient que la date du 30 octobre est normalement appropriée pour gérer les règlements-livraisons mais ils ont demandé aux entreprises de les limiter autant que possible.

Ces fermetures se sont fait ressentir sur les places européennes, ce qui illustre l’importance des marchés américains pour l’activité financière de ce côté-ci de l’Atlantique. Les volumes échangés sur le CAC 40 à la Bourse de Paris, étaient de 1,7 milliard d’euros seulement lundi et mardi. Jeudi et vendredi dernier, ils atteignaient respectivement 2,5 et 2,9 milliards d’euros.

A lire aussi