MES : vers une décote ponctuelle pour les banques recapitalisées

le 17/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La zone euro pourrait imposer une décote aux détenteurs de dette non prioritaire (junior) de banques qui seraient directement recapitalisées par le Mécanisme européen de stabilité (MES), en contrepartie de cette aide, révèle un document de l'Union européenne. Selon ce texte confidentiel d'un groupe de travail du Comité économique et financier qui prépare les réunions des ministres des Finances Ecofin, les détenteurs de dette prioritaire (senior) ne seraient en revanche pas concernés, tout au moins pendant encore cinq ans. «Une éventuelle contribution des créanciers obligataires seniors pourrait être mise en place, lorsque cela se justifie, une fois que la Directive de l'Union européenne entrera en vigueur», indique le document, qui fait référence à la date du 1er janvier 2018. Il rappelle en outre que le MES ne doit pas être utilisé pour recapitaliser les banques devenues ingérables ou pour financer leur liquidation.

A lire aussi