Les fonds les plus populaires concentrent une part accrue de la collecte

le 17/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les dix fonds les plus vendus ont drainé 31% des souscriptions nettes en Europe à fin juillet 2012, contre 13% en 2003, selon une étude Lipper

A l’heure où la collecte nette devient de plus en plus difficile dans le secteur de la gestion d’actifs, les fonds les plus en vue tendent à concentrer une part croissante des souscriptions. Les dix fonds les plus vendus en 2012 ont ainsi drainé 31% de la collecte nette en Europe, selon une étude Lipper qui se base un panel de 21.916 fonds actions, obligataires et diversifiés à fin juillet. Ce pourcentage se compare à une part de 13% en 2003.

Alors que les années 2007, 2008 et 2011 ont été marquées par un mouvement de décollecte au sein du secteur, Lipper a comparé les dix fonds les plus vendus aux fonds ayant collecté. Si la concentration s’est révélée plus marquée entre 2006 et 2010, passant de 4 à 11%, elle s’est en revanche réduite sur 2011 et 2012 (8% à fin juillet). «Les fonds les plus populaires ne remportent pas une part si importante du butin, mais cela ne veut pas dire qu’il est plus facile pour l’ensemble des fonds de générer de la collecte», relève Lipper.

En effet, «les fonds actions restent la classe d’actifs la plus populaire en nombre de véhicules (plus de 10.600 fonds en Europe) alors qu’ils sont délaissés par les investisseurs», poursuit Lipper. Les dix fonds les plus vendus ont changé chaque année, les fonds actions ayant la faveur des investisseurs avant 2007, tandis que les fonds obligataires et diversifiés occupent désormais le devant de la scène. Par ailleurs, la part des fonds générant de la collecte, qui n'a jamais dépassé les 50%  sauf en 2005, a reculé à 37% en 2012.

Pour autant, le nombre de fonds a crû de 23% entre 2003 et 2012. Le mois passé, Fitch jugeait le secteur trop fragmenté, avec seulement 3,5% des fonds paneuropéens disposant de plus d’un milliard d’euros d’encours.

La part des fonds générant de la collecte a reculé à 37% en 2012.
ZOOM
La part des fonds générant de la collecte a reculé à 37% en 2012.

A lire aussi