Les OPCVM flanchent sous l'effet d’une forte décollecte monétaire

le 12/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’encours de la gestion collective en France a cédé près de 12 milliards d’euros en septembre en dépit de marchés financiers cléments

La catégorie des fonds de trésorerie a entraîné le mois dernier dans sa chute l’ensemble du marché de la gestion collective en France. Selon Europerformance, les fonds monétaires ont en effet subi une collecte nette négative de quelque 14,3 milliards d’euros sur le mois (après une collecte positive de 4,6 milliards en août), ramenant les encours à 332,6 milliards ou 43,9% du marché. Les fonds de trésorerie dynamique particulièrement ont pâti d’un repli de 10% de leurs encours, à 14,0 milliards. En dépit de ces sorties saisonnières de fin de trimestre, l’encours de la catégorie reste tout de même en hausse de 17,9 milliards depuis le début de l’année.

Il n’empêche, la baisse de septembre a précipité une décollecte nette totale de l’ensemble du marché s’élevant à 14,9 milliards, qui, associée à un effet marché positif à hauteur de 3,2 milliards, a entraîné un repli des actifs sous gestion de 11,7 milliards à 758,4 milliards (+30,2 milliards sur neuf mois). La décollecte constatée sur les fonds actions a en effet perdu en intensité, à 450 millions d’euros contre 4,7 milliards sur les trois mois précédents (dont 1,6 milliard en août).

Sous l’impulsion de marchés assagis, l’encours de la catégorie a même en septembre progressé de 1,5 milliard à 171,6 milliards. Celui de la modeste sous-catégorie des fonds dédiés à la zone Moyen-Orient - Afrique du Nord (MENA) a bondi de 13% à près de 100 millions. Les fonds alternatifs, dont les données sont publiées avec un mois de décalage ont continué de subir en août la prudence des investisseurs, avec un encours en recul de 9,7% sur le mois et de 25,6% en 2012, à 4,2 milliards d’euros selon Europerformance.

PERFORMANCES OPCVM FRANCE
ZOOM
PERFORMANCES OPCVM FRANCE

A lire aussi