Près d'un investissement immobilier sur deux est réalisé par un étranger

le 11/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les investisseurs allemands, inactifs au premier semestre, ont renoué avec les acquisitions dans les bureaux au troisième trimestre

A fin septembre, le montant des investissements en immobilier de bureaux en France s’est chiffré à 12,5 milliards d’euros sur 9 mois - dont 10,9 miliards en Ile-de-France - contre 13,4 milliards un an plus tôt soit une baisse de 7% selon les statistiques de BNP Paribas Real Estate.

Le troisième trimestre a été caractérisé par un regain d’activité des investisseurs étrangers sur le marché de l’immobilier d’entreprise. Dans un contexte marqué par plusieurs grandes opérations, la part des investisseurs non résidents s’est accentuée pour représenter désormais 47% des 3,14 milliards d'euros engagés en France au troisième trimestre contre 41% l’année précédente, estimait Cushman & Wakefield au début du mois.

Le rôle moteur joué par les fonds étatiques ne se dément pas, confirmant leur intérêt pour les plus beaux actifs parisiens, et soulignant aussi l’avantage dont disposent les acteurs excédentaires en fonds propres dans un contexte dominé par les difficultés persistantes d’accès au crédit. Le troisième trimestre a été notamment marqué par l’acquisition d’un portefeuille immobilier de bureaux parisiens par le fonds souverain norvégien Norges Bank auprès de Generali.

«Les investisseurs allemands inactifs au premier semestre ont renoué avec les acquisitions cet été avec le rachat de Cityzen par Union Investment à Bois-Colombes, le rachat du siège de L’Express rue de Châteaudun (Paris) par Allianz, ou encore la vente de Forum 52 à Issy-les-Moulineaux à RREEF», explique Virginie Houzé, directeur études et recherche chez Jones Lang LaSalle. Les investisseurs français restent quant à eux les plus actifs sur le segment des transactions inférieures à 100 millions d’euros.

Investissement immobilier de bureaux en France
ZOOM
Investissement immobilier de bureaux en France

A lire aussi