Wendel riposte

le 01/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un communiqué, la société d’investissement assure en réponse à un article publié hier par Le Parisien ne pas avoir, citant le quotidien, «proposé d’indemniser discrètement ses collaborateurs et même de financer le montent d’un éventuel redressement fiscal» et «ne pas les avoir autorisés à vendre pour ne pas attirer inutilement l’attention des autorités fiscales françaises».

A lire aussi