La carrière de trader perd de son éclat

le 25/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si «la profession fascine toujours autant», le recrutement pour une carrière de trader «semble pourtant au point mort», souligne le quotidien, qui a interrogé nombre de professionnels. Un consultant assure que «l’âge d’or de la finance est derrière nous», un trader ajoutant qu’« on travaille toujours autant, mais avec plus de stress, moins de bonus et des équipes réduites». Nouvel horizon: l’Asie.

A lire aussi