Le FMI met en cause le calcul des données en Argentine

le 19/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Fonds envisage des sanctions formelles envers le pays concernant le calcul, jugé erroné, de ses chiffres officiels d’inflation et de croissance, si le gouvernement ne rectifie pas le tir «sans délai». Le FMI regrette «le manque de progrès suffisants». Jusqu’à présent, aucun pays n’a jamais été sanctionné par le FMI pour ce motif.

A lire aussi