Le débat se renforce autour de la BCE

le 21/08/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La «BuBa» réaffirme son opposition au rachat de dettes souveraines. La BCE veut calmer la spéculation

Les taux d’emprunts espagnols et italiens sont retombés hier, en séance, à leur plus bas niveau depuis six semaines profitant de spéculations sur une intervention massive de la Banque centrale européenne sur les marchés obligataires. Celle-ci étudierait la possibilité de fixer des seuils de taux d'intérêt pour les obligations souveraines de pays en difficulté. Mais l'institution, dont l'action est attendue dès septembre (lire également page 2), n’a pas tardé à réagir pour tenter de calmer le jeu.

 

Les taux d’emprunts espagnols et italiens sont retombés hier à leur plus bas niveau depuis 6 semaines
ZOOM
Les taux d’emprunts espagnols et italiens sont retombés hier à leur plus bas niveau depuis 6 semaines

A lire aussi