Helsinki contre des rachats de dette par la BCE

le 13/08/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Finlande reste opposée au rachat par la BCE d'obligations souveraines espagnoles et italiennes, prévient son Premier ministre, Jyrki Katainen, dans un entretien à Der Spiegel. D'autres solutions doivent être trouvées pour lutter contre la crise de l'euro, estime le dirigeant finlandais, qui souligne que les achats de dette menés par la BCE dans le passé n’ont été que des remèdes de court terme.

A lire aussi