Le solde des transactions courantes doit s’améliorer

le 27/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Pour le gouverneur de la Banque de France, le solde des transactions courantes, déficitaire à hauteur de 1,9% du PIB fin 2011, doit s'améliorer. Ce déficit, persistant depuis 2005, représente en cumul 165 milliards. Outre l'impact de l'énergie, commun à toute la zone euro, la France présente un facteur spécifique : une compétitivité insuffisante, a souligné Christian Noyer.

A lire aussi