Philip Falcone dans l’œil de la SEC

le 27/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La commission boursière américaine pourrait entamer des poursuites au civil contre Philip Falcone, le directeur d’Harbinger Capital Partners, dès cette semaine, selon des sources concordantes. La SEC le soupçonne d’avoir utilisé l’argent de ses clients pour régler ses impôts, favorisé certains clients, et notamment Goldman Sachs, mais également de manipulation de cours.

A lire aussi